Le crédit lombard s’adresse aux particuliers qui disposent déjà d’un patrimoine significatif et qui souhaitent le développer. En effet, il s’agit d’un “prêt sur gage” consenti par une banque et garanti par des actifs détenus par l’emprunteur (actions, obligations, OPCVM, assurance vie, etc.) sous la forme d’un nantissement. Le taux d’intérêt déterminé à partir d’une référence à cour terme (EURIBOR par exemple), auquel la banque ajoute sa marge. Le montant du prêt accordé est fixé en fonction de la valeur des actifs donnés en garantie et varie en fonction du risque relatif à chacun de ces actifs.  

Le crédit lombard présente de nombreux avantages financiers et économiques : 

– l’emprunteur conserve la propriété des actifs donnés en garantie pendant la durée du prêt : il continue d’en percevoir les revenus et peut les gérer.

– l’emprunteur peut bénéficier d’un effet de levier.

– Les intérêts d’emprunt payés en vue de l’acquisition d’un bien immobilier loué nu (voire la réalisation de travaux de construction, reconstruction, agrandissement, réparation ou amélioration) sont potentiellement déductibles des revenus fonciers si l’on justifie que le prêt a effectivement servi à acquérir le bien immobilier ou financer des travaux.