Si la crise du COVID a mis à mal l’activité de la plupart des secteurs, elle a aussi permis de mettre en exergue les défis auxquels le chef d’entreprise est confronté tant d’un point de vue personnel que professionnel.

Pour le dirigeant, ce sera notamment de faire face aux conséquences d’une transmission du pouvoir et/ou du capital subie et non voulue (en cas d’incapacité ou de décès prématuré) ; pour l’entreprise, ce sera de répondre à un fort besoin de trésorerie, ponctuel mais réel.

La période pourrait inciter à l’attentisme.

Elle est au contraire le moment de sécuriser, protéger, saisir des opportunités et révéler de la valeur au sein de l’entreprise :

  • Protéger le dirigeant,
  • Sécuriser ses proches et l’entreprise,
  • Saisir des opportunités de transmission,
  • Révéler et s’appuyer sur les potentialités offertes par l’immobilier du groupe.